La campagne annuelle auprès des donateurs de la Fondation est officiellement commencé et s’échelonnera jusqu’à la fin de 2019.

Une usagère de l’Institut, Madame Lise Bourassa, a généreusement accepté d’être la porte-parole de la campagne. C’est assurément inspiré par son témoignage que plus de 250 généreux donateurs ont déjà répondu à son invitation.

« On est chanceux d’avoir  l’Institut Nazareth et Louis-Braille.  C’est un centre spécialisé.  La Fondation veut l’amener encore plus loin ! » – Lise 

Lorsque j’ai eu mon premier diagnostic de basse vision, j’étais dans la quarantaine. J’ai alors appris que j’étais porteuse d’une maladie génétique qui s’apparente à la dégénérescence maculaire. Ma perte de vision centrale serait progressive, mais elle était certaine.

Pour résumer, j’ai d’abord perdu mon œil gauche vers 50 ans. Puis quelques années plus tard, mon œil droit. Les traitements n’ont rien donné et même la science actuelle n’y pourrait rien. Aujourd’hui, ma vision est extrêmement limitée. Pourtant, à 63 ans, je lis et je me déplace. Je prends parfois le métro. Ces gains d’autonomie, je les dois en grande partie à l’expertise de l’Institut Nazareth et Louis-Braille.

Il faut que je vous dise qu’accepter de perdre la vue fut une très dure épreuve pour moi. Comme j’étais comptable professionnelle agréée et première vice-présidente d’une entreprise financière, je pouvais lire des colonnes de chiffres très rapidement! Perdre la vue signifiait dans mon cas des capacités de lecture très amoindries et une retraite plus hâtive. Il a pourtant fallu faire avec.

Maintenant, je voudrais vous parler de la Fondation de l’Institut Nazareth et Louis-Braille.

La Fondation rend possible l’achat d’équipements spécialisés et remet des bourses d’études. Elle finance aussi des projets de recherche novateurs et le développement d’outils technologiques pour la réadaptation.

En faisant un don à la Fondation, vous permettez à des personnes de tous âges en perte de vision de profiter de ces avancées et d’accroître leur autonomie en évitant l’isolement social. C’est une aide aussi précieuse que nos yeux.

J’ai reçu de l’Institut des services personnalisés qui m’ont permis  de reprendre ma vie en main.

Par exemple, une intervenante m’a aidée à réaménager mon domicile et à faciliter mes déplacements. Je profite aussi d’un support continu au niveau de l’informatique.Je ne vous le cacherai pas : j’ai aussi eu besoin d’aide psychologique à un certain moment, ce que j’ai trouvé à l’Institut.

L’INLB est un centre d’excellence spécialisé unique dans tout le Québec et nous sommes chanceux de l’avoir. La Fondation veut l’amener encore plus loin!

Le soutien de la Fondation permet à l’Institut d’aider plus de personnes frappées de plein fouet par une perte de vision à tous les âges de la vie. Elle leur permet de garder le cap sur leur vie en évitant l’isolement social. Elle offre des services, mais aussi de l’espoir.

Quand vous donnez à sa Fondation, vous donnez la chance à plus d’intervenants et de professionnels de l’Institut d’entrer dans la vie de ces gens et d’y mettre de la lumière. 

Joignez-vous à moi et donnez à la mesure de vos moyens afin d’aider des personnes courageuses à mieux vivre avec leur déficience visuelle.

Je vous remercie pour votre générosité